Un large partenariat

La mission qui nous incombe rend en effet nécessaire un travail en réseau, à tous les niveaux de l'Association. Le service des tutelles ne peut agir seul auprès de l'adulte (et de sa famille) qui bénéficie d'une mesure de protection.

Sur le terrain, les mandataires, en lien avec leur Chef de Service, instaurent des relations partenariales dans le but de favoriser la qualité d'accompagnement des personnes.

Dans une perspective d'insertion sociale et de recherche d'une plus grande autonomie, il est essentiel que les usagers soient orientés vers les services où ils trouveront les réponses les plus adaptées à leurs besoins.

Dans ce sens, agir en partenariat, c'est agir de façon concertée dans les territoires de vie sociale avec divers partenaires des domaines :

  • économique : bailleurs publics et privés, banques, assurances, créanciers, administrations, artisans, commerçants,...
  • médico-social : services sociaux et d'aide à domicile, de protection de l'enfance, médecins généralistes et spécialistes, services de soins, établissements spécialisés (Centre Psychothérapique de l'AIN, foyers de vie, FAM, MAS, maisons de retraite,...). Là encore, notre action d'accompagnement ne peut se comprendre que dans un partenariat effectif avec les professionnels de ces structures.
  • juridique et du maintien de l'ordre : Juges, avocats, notaires,huissiers, policiers, gendarmes,...
  • associatif : associations caritatives et d'insertion...
  • comptable : trésorerie départementale, service comptabilité des établissements...

Sans oublier la collaboration avec les familles, les voisins, l'entourage, les mairies en milieu rural, qui peuvent s'avérer des relais indispensables pour qu'une personne ne reste pas isolée.

 

Un partenariat local dynamique

Nous nous inscrivons également dans un partenariat avec les réseaux locaux : réseau de santé mentale, coordination gérontologique, CLIC des différents cantons, réunions de synthèse, participation à divers forums et journées d'information à l'initiative d'associations, de collectivités ou d'établissements.

L'encadrement et la direction de l'A.T.M.P. poursuivent ce partenariat par des contacts réguliers avec les Tribunaux d'Instance du territoire, les partenaires bancaires, des gestionnaires de patrimoine, les institutions que sont les DDCS, la CAF, la CARSAT, la CPAM, la MSA,... et les élus (Mairies, Conseil Départemental, ...).

Dans tous les cas, un travail d'information et d'explication en direction des réseaux pour préciser le cadre de notre intervention et les limites de l'exercice des mesures de protection, est réalisé régulièrement : journées portes ouvertes afin d'accueillir les partenaires et de conforter la connaissance mutuelle, action d'information auprès des services et établissement menée sur chaque secteur.

 

Une évaluation précise des besoins

En parallèle, dans le cadre de notre démarche qualité, nous adressons régulièrement des enquêtes à nos partenaires, afin d'évaluer leur taux de satisfaction quant au travail en collaboration avec nos services. Cela nous permet de recenser les points faibles et les points forts de notre organisation, et d'entamer ensuite une réflexion sur les axes d'amélioration à mener.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. Confidentialité - Gérer les cookies

Gérer les cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. Confidentialité - Gérer les cookies

Gérer les cookies